1 décembre 2012 6 01 /12 /décembre /2012 07:06

 

Pleuvait-il cet été-là ?

S'associèrent-ils des nuages ?

J'ai serré l'arbre et la pierre

Dans leur mouvement immobile

 

Les collines sous leurs orages

Le chemin qui brûle à l'orée

La feuille à vibrer par l'air

J'ai retrouvé leur tremblement et leur rumeur

Ô structures, ailes chaudes

Je les ai pliées et ouvertes dans la couleur

 

Surface où s'élève un vœu

Habile à garder la foulée

Comme si le malheur n'existait pas

                           de s'être fait nuit

Ni la tristesse inquiète à l'ombre plus

                            longue de la mort

 

Ni aucun regret, mais cette halte

Entre l'avant et le Songe

 

 

                                     28 novembre - 5 décembre 1995

 

 

 

Jacques Chessex

Poésie III

Bernard Campiche Éditeur, 1997

SG

 

                  et des arbres...
   

Abricotier     Acacia    Alisier     Aloès     Amandier    Arbre à soie    Arbre de Judée    Arganier  Aubépin   Aulne    Baobab    Bouleau    Caroubier    Cactus     Cédratier    Cèdre    Cerisier    Charme   Châtaignier    Chêne    Citronnier    Cocotier    Cognassier     Cornouiller    Cyprès    Érable      Eucalyptus    Figuier    Flamboyant    Frêne    Ginkgo   Grenadier    Hêtre    If    Laurier    Lilas    Magnolia    Manguier    Marronnier    Mélèze    Mélia azédarach    Micocoulier     Mimosa    Mûrier-platane     Niaouli    Noisetier    Noyer     Ombú    Olivier    Oranger    Orme    Palmier    Pêcher    Peuplier    Pin    Plaqueminier    Platane    Poirier    Pommier   Prunier    Robinier    Santal    Sapin    Saule    Séquoia    Sophora    Sorbier    Sureau    Sycomore    Teck    Térébinthe    Tilleul    Tremble    Tulipier

 

Feuille

Forêt

À ce jour, 1243 poètes, 2800 poèmes

et de nombreux artistes ...

Bonne lecture !

Sylvie Gaté