23 décembre 2012 7 23 /12 /décembre /2012 07:14

 

                                     Pour K.-X. Rousselle 

 

 

Dans le calme frais des matins bleus,

Avant que le soleil qui affole les faunes

Ait fleuri les jardins pâles des cieux

De son ardente et géante corolle jaune,

Des bruits comme soyeux glissent dans les fourrés,

Des voix suavement étranges

Murmurent des mots presque soupirés ;

Et l'on dirait que des propos tristes s'échangent.

 

Peut-on croire que les arbres se soient ouverts,

Pour que ces formes d'un blanc rose

Apparaissent ainsi entre les mousses vertes,

Entre les ors durement fauves des écorces ?

 

Et le bois s'est bizarrement peuplé

D'êtres plus beaux que les rêves des grands artistes

Épris d'une resplendissante humanité.

Ils s'en vont, effleurés des myrtes et des cistes,

Et baignés d'une mystérieuse lumière

Plus froide et pure que le saphir des abîmes.

Dans les chuchotantes clairières,

Près des lacs où rêve la note ultime

D'un chant plaintif, sanglot mélodieux,

Les grands sylvains distraits aux regards soucieux

Courtisent languissamment les nymphes pensives.

Mais un pâle cortège blanchit dans les bois,

Lent, d'allure comme passive,

Hautain et lugubre à la fois,

Très pâle et très lent et qui se lamente ;

Sylvains, dryades couronnées d'iris violets,

Désertent les tapis de fleurs des sentes,

Flottent comme vapeurs vers leurs chênes voilés

D'une fumée de grèbe en le jour qui veut naître,

S'évanouissent, fantômes vite oubliés,

Discrets devant la douleur sombre des Vieux Maîtres.

 

Et sur la route qui va rosissant,

Le doux fleuve auroral ondulant vers la plage,

On ne voit plus que de farouches paysans

Et des filles aux grandes prunelles sauvages —,

 

Maîtres du sol feuillu qui semblent ignorer

Le rire amer qui bruit tout bas dans la forêt.

 

 

 

John-Antoine Nau

En suivant les goélands

G. Crès et C°, 1914 

SG

 

                  et des arbres...
   

Abricotier     Acacia    Alisier     Aloès     Amandier    Arbre à soie    Arbre de Judée    Arganier  Aubépin   Aulne    Baobab    Bouleau    Caroubier    Cactus     Cédratier    Cèdre    Cerisier    Charme   Châtaignier    Chêne    Citronnier    Cocotier    Cognassier     Cornouiller    Cyprès    Érable      Eucalyptus    Figuier    Flamboyant    Frêne    Ginkgo   Grenadier    Hêtre    If    Laurier    Lilas    Magnolia    Manguier    Marronnier    Mélèze    Mélia azédarach    Micocoulier     Mimosa    Mûrier-platane     Niaouli    Noisetier    Noyer     Ombú    Olivier    Oranger    Orme    Palmier    Pêcher    Peuplier    Pin    Plaqueminier    Platane    Poirier    Pommier   Prunier    Robinier    Santal    Sapin    Saule    Séquoia    Sophora    Sorbier    Sureau    Sycomore    Teck    Térébinthe    Tilleul    Tremble    Tulipier

 

Feuille

Forêt

À ce jour, 1243 poètes, 2800 poèmes

et de nombreux artistes ...

Bonne lecture !

Sylvie Gaté