24 juillet 2010 6 24 /07 /juillet /2010 16:04

 

Au bas du pré tu retrouves le frêne. On l'élaguait

Tous les deux ans pour donner aux chèvres sa feuille

En hiver, des fagots de ramille à ronger.

Et il poussait haut, élancé, avec des bosses

Le long du tronc et un bouquet de tête fier

Qui à tes yeux d'alors devait toucher le ciel

Et balayer au vent des lambeaux de nuages.

Un jour on a cessé de l'amputer ainsi

Périodiquement, et au long des années

Il s'est épanoui en boule comme si

Tout l'espace près du lavoir au bas du pré

Etait son fief, suzerain de ce carré d'herbe

Et de grenouilles.

                          Il t'appelle encore souvent

Lorsque vacille en toi la flamme de la lampe

- Comme s'il savait - et te fredonne, doux,

Te redonne tout ce qui entre deux racines

Pour lui monte du sol et tout ce que là-haut

Il puise au ciel, à sa source la plus secrète.

 

 

 

François-René Daillie

Temps large

L'Escampette

SG

 

                  et des arbres...
   

Abricotier     Acacia    Alisier     Aloès     Amandier    Arbre à soie    Arbre de Judée    Arganier  Aubépin   Aulne    Baobab    Bouleau    Caroubier    Cactus     Cédratier    Cèdre    Cerisier    Charme   Châtaignier    Chêne    Citronnier    Cocotier    Cognassier     Cornouiller    Cyprès    Érable      Eucalyptus    Figuier    Flamboyant    Frêne    Ginkgo   Grenadier    Hêtre    If    Laurier    Lilas    Magnolia    Manguier    Marronnier    Mélèze    Mélia azédarach    Micocoulier     Mimosa    Mûrier-platane     Niaouli    Noisetier    Noyer     Ombú    Olivier    Oranger    Orme    Palmier    Pêcher    Peuplier    Pin    Plaqueminier    Platane    Poirier    Pommier   Prunier    Robinier    Santal    Sapin    Saule    Séquoia    Sophora    Sorbier    Sureau    Sycomore    Teck    Térébinthe    Tilleul    Tremble    Tulipier

 

Feuille

Forêt

À ce jour, 1243 poètes, 2800 poèmes

et de nombreux artistes ...

Bonne lecture !

Sylvie Gaté