3 mai 2013 5 03 /05 /mai /2013 06:05

 

Mesure tout l'envoûtement

des feuilles si vertes.

Quand éclate le coucher

je grimpe sur le branchage.

Cette quiétude, la vois-tu ?

Pourpre dans l'après-midi

s'effilochent des voix

anonymes et étranges.

Tu dis ne pas connaître mon nom

et cela t'inquiète.

Très bien, tous deux, ensemble,

nous fuirons à la tombée de la nuit.

Tu as la peau couleur

d'oubli et de tendresse.

Juste la couleur qui sied

à la tristesse des feuilles.

 

 

 

Miquel Martí i Pol

Joie de la parole

Traduit du catalan par Patrick Gifreu

La Différence, 1993

 

 

 

 

Mesura tot l’embruix
de les fulles tan verdes.
M’enfilo pel brancam
i ara esclata la posta.
La veus, la quietud ?
Porpra endins de la tarda
s’esfilagarsen veus
anónimes i estranyes.
Dius que no em saps el nom
i aixó et desassossega.
Doncs bé, tot dos plegats
fugirem quan fosquegi.
Tens la pell de color
d’oblit i de tendresa.
Just el color que escau
al neguit de les fulles.

SG

 

                  et des arbres...
   

Abricotier     Acacia    Alisier     Aloès     Amandier    Arbre à soie    Arbre de Judée    Arganier  Aubépin   Aulne    Baobab    Bouleau    Caroubier    Cactus     Cédratier    Cèdre    Cerisier    Charme   Châtaignier    Chêne    Citronnier    Cocotier    Cognassier     Cornouiller    Cyprès    Érable      Eucalyptus    Figuier    Flamboyant    Frêne    Ginkgo   Grenadier    Hêtre    If    Laurier    Lilas    Magnolia    Manguier    Marronnier    Mélèze    Mélia azédarach    Micocoulier     Mimosa    Mûrier-platane     Niaouli    Noisetier    Noyer     Ombú    Olivier    Oranger    Orme    Palmier    Pêcher    Peuplier    Pin    Plaqueminier    Platane    Poirier    Pommier   Prunier    Robinier    Santal    Sapin    Saule    Séquoia    Sophora    Sorbier    Sureau    Sycomore    Teck    Térébinthe    Tilleul    Tremble    Tulipier

 

Feuille

Forêt

À ce jour, 1243 poètes, 2800 poèmes

et de nombreux artistes ...

Bonne lecture !

Sylvie Gaté