7 juin 2022 2 07 /06 /juin /2022 13:37

 

    À l'automne je guettais l'instant où la pomme de pin, longtemps serrée sur elle-même en signe de pudeur, s'ouvrirait aux élans féconds. L'obus vert et compact s'allégeait en pagode où les rangées d'écailles avaient choisi de supporter leur poids d'azur. Gonflées de vie, ces écailles que la Terre et le Ciel acceptaient jadis pour symbole n'auraient jamais consenti à voir leur brun pâle couvert de cette laque, cet or, ce vermillon qui ornent les étages des vrais temples.

    De la base au sommet du cône, les gousses ligneuses s'ancraient selon le même motif qu'on lit sur la peau des poissons. Pour cela je préférais mes fruits résineux aux tours polychromes gravies en Chine et au Japon. Il me plaisait de voir dans ces rangées de gousses — j'en comptais treize quelquefois — les cieux superposés où les futurs bouddhas attendent le moment de leur apparition sur terre. J'avais recomposé d'une pomme de pin la trame distendue de mes anciennes vies.

 

 

 

 

Jean Orizet

La Cendre et l'Étoile

le cherche midi, 2005

SG

 

                  et des arbres...
   

Abricotier     Acacia    Alisier     Aloès     Amandier    Arbre à soie    Arbre de Judée    Arganier  Aubépin   Aulne    Baobab    Bouleau    Caroubier    Cactus     Cédratier    Cèdre    Cerisier    Charme   Châtaignier    Chêne    Citronnier    Cocotier    Cognassier     Cornouiller    Cyprès    Érable      Eucalyptus    Figuier    Flamboyant    Frêne    Ginkgo   Grenadier    Hêtre    If    Laurier    Lilas    Magnolia    Manguier    Marronnier    Mélèze    Mélia azédarach    Micocoulier     Mimosa    Mûrier-platane     Niaouli    Noisetier    Noyer     Ombú    Olivier    Oranger    Orme    Palmier    Pêcher    Peuplier    Pin    Plaqueminier    Platane    Poirier    Pommier   Prunier    Robinier    Santal    Sapin    Saule    Séquoia    Sophora    Sorbier    Sureau    Sycomore    Teck    Térébinthe    Tilleul    Tremble    Tulipier

 

Feuille

Forêt

À ce jour, 1243 poètes, 2800 poèmes

et de nombreux artistes ...

Bonne lecture !

Sylvie Gaté