31 août 2021 2 31 /08 /août /2021 19:10

 

      (...) Cultiver des arbres donne beaucoup de satisfaction.

      Un arbre ressemble à un peuple, plus qu'à une personne. Il s'implante avec effort, il s'enracine en secret. S'il résiste, alors commencent les générations de feuilles.

      Alors, tout autour, la terre l'accueille et le pousse vers le haut.

      La terre a un désir de hauteur, de ciel. Elle pousse les continents à la collision pour dresser des crêtes.

      Elle se frotte autour des racines pour se répandre dans l'air par le bois.

      Et si elle est faite de désert, elle s'élève en poussière. La poussière est une voile, elle émigre, franchit la mer. Le sirocco l'apporte d'Afrique, elle vole des épices aux marchés et en assaisonne la pluie.

      Le monde, quel « maestro » !

 

 

 

 

Erri De Luca

Trois chevaux

Traduit de l'italien par Danièle Valin

Gallimard, 2002

SG

 

                  et des arbres...
   

Abricotier     Acacia    Alisier     Aloès     Amandier    Arbre à soie    Arbre de Judée    Arganier  Aubépin   Aulne    Baobab    Bouleau    Caroubier    Cactus     Cédratier    Cèdre    Cerisier    Charme   Châtaignier    Chêne    Citronnier    Cocotier    Cognassier     Cornouiller    Cyprès    Érable      Eucalyptus    Figuier    Flamboyant    Frêne    Ginkgo   Grenadier    Hêtre    If    Laurier    Lilas    Magnolia    Manguier    Marronnier    Mélèze    Mélia azédarach    Micocoulier     Mimosa    Mûrier-platane     Niaouli    Noisetier    Noyer     Ombú    Olivier    Oranger    Orme    Palmier    Pêcher    Peuplier    Pin    Plaqueminier    Platane    Poirier    Pommier   Prunier    Robinier    Santal    Sapin    Saule    Séquoia    Sophora    Sorbier    Sureau    Sycomore    Teck    Térébinthe    Tilleul    Tremble    Tulipier

 

Feuille

Forêt

À ce jour, 1243 poètes, 2799 poèmes

et de nombreux artistes ...

Bonne lecture !

Sylvie Gaté