21 novembre 2020 6 21 /11 /novembre /2020 15:26

 

Où je vais ?

 

Malgré leurs poteaux savants,

les chemins ne savent pas où se rendent les vents

et nul ne pourrait dire en quel endroit du monde

s'arrêteront mes pas

 

Les arbres gardent les voies,

toutes branches épaulées,

et l'homme peut marcher sans crainte,

entre ces sentinelles droites.

 

Mais les chemins sont pleins de trous

que la pluie a creusés

et aussi les pas des hommes,

et aussi les pas du temps,

qui va, sans bruit, derrière les hommes.

 

Et qu'importent les trous, s'ils sont remplis d'étoiles,

le vent, s'il vous apporte le message lointain,

griffonné par la nuit sur une feuille morte...

 

Peu importe à qui va plus loin que les chemins.

 

 

 

 

 

Joseph Milbauer

Ivre de Nuit

Éditions J. Budry, 1932

SG

 

                  et des arbres...
   

Abricotier     Acacia    Alisier     Aloès     Amandier    Arbre à soie    Arbre de Judée    Arganier  Aubépin   Aulne    Baobab    Bouleau    Caroubier    Cactus     Cédratier    Cèdre    Cerisier    Charme   Châtaignier    Chêne    Citronnier    Cocotier    Cognassier     Cornouiller    Cyprès    Érable      Eucalyptus    Figuier    Flamboyant    Frêne    Ginkgo   Grenadier    Hêtre    If    Laurier    Lilas    Magnolia    Manguier    Marronnier    Mélèze    Mélia azédarach    Micocoulier     Mimosa    Mûrier-platane     Niaouli    Noisetier    Noyer     Ombú    Olivier    Oranger    Orme    Palmier    Pêcher    Peuplier    Pin    Plaqueminier    Platane    Poirier    Pommier   Prunier    Robinier    Santal    Sapin    Saule    Séquoia    Sophora    Sorbier    Sureau    Sycomore    Teck    Térébinthe    Tilleul    Tremble    Tulipier

 

Feuille

Forêt

À ce jour, 1243 poètes, 2799 poèmes

et de nombreux artistes ...

Bonne lecture !

Sylvie Gaté