4 mai 2020 1 04 /05 /mai /2020 11:30

 

Forêt recommençante, arbres, léger feuillage,

                   Charme des mois nouveaux,

Qui ne laissez tomber pas même un peu d'ombrage

                   De vos tendres rameaux,

 

J'aime par-dessus tout les nuances tissées,

                   De cent sortes de verts,

Qui viennent divertir à vos cimes pressées

                   Vos bourgeons entr'ouverts.

 

Ne vous hâtez point trop, arbres récents, d'éclore

                   Au soleil par milliers ;

Ah ! puissiez-vous longtemps en rester à l'aurore

                   De vos jours printaniers !

 

Déjà, fût-ce à travers votre jeune abondance,

                   Je vois peser là-bas

La chaleur indolente, et l'été qui s'avance

                   Nous quitter pas à pas,

 

Puis, s'accomplir la chute et le suprême automne

                   Où doit toute beauté

Disperser promptement la mortelle couronne

                   De sa maturité.

 

Puisque vous ne sauriez durer plus d'une année ;

                   Puisque votre destin

Ne connaît comme nous qu'une seule journée

                   Et qu'un même matin ;

 

Vous qui du moins, après avoir fini votre âge,

                   Allez reverdissants,

Tandis que toujours plus nous subissons l'outrage

                   De nos fronts vieillissants,

 

À votre éclat combien mon cœur préfère

                   Ce timide moment

Qui n'est pas tout à fait ni la saison première

                   Ni l'hiver inclément !

 

Une brume insensible alors à votre écorce

                   Frissonne et transparaît ;

Vous n'êtes que promesse, attente, faible force,

                   Pressentiment secret.

 

Vous retardez ainsi la pointe encor lointaine

                   Du rapide printemps ;

Ainsi vous balancez la lenteur incertaine

                   Et la fuite du temps.

 

 

 

 

 

François-Paul Alibert

La guirlande lyrique

Garnier Éditeur, 1925

 

SG

 

                  et des arbres...
   

Abricotier     Acacia    Alisier     Aloès     Amandier    Arbre à soie    Arbre de Judée    Arganier  Aubépin   Aulne    Baobab    Bouleau    Caroubier    Cactus     Cédratier    Cèdre    Cerisier    Charme   Châtaignier    Chêne    Citronnier    Cocotier    Cognassier     Cornouiller    Cyprès    Érable      Eucalyptus    Figuier    Flamboyant    Frêne    Ginkgo   Grenadier    Hêtre    If    Laurier    Lilas    Magnolia    Manguier    Marronnier    Mélèze    Mélia azédarach    Micocoulier     Mimosa    Mûrier-platane     Niaouli    Noisetier    Noyer     Ombú    Olivier    Oranger    Orme    Palmier    Pêcher    Peuplier    Pin    Plaqueminier    Platane    Poirier    Pommier   Prunier    Robinier    Santal    Sapin    Saule    Séquoia    Sophora    Sorbier    Sureau    Sycomore    Teck    Térébinthe    Tilleul    Tremble    Tulipier

 

Feuille

Forêt

À ce jour, 1243 poètes, 2800 poèmes

et de nombreux artistes ...

Bonne lecture !

Sylvie Gaté