18 juin 2019 2 18 /06 /juin /2019 13:05

 

Il y a des arbres qui jettent leurs rudiments d'ombre

         comme quelques flèches aveugles

                    droit dans les yeux du promeneur.

      Qui élèvent leurs ombres aux yeux cousus,

         comme s'ils dressaient des faucons,

                    et les posent sur le gant en maille

         des évènements quotidiens.

 

Il y a des arbres qui tombent dans les ravins,

         dans les fosses communes, s'égarent.

     Seules leurs ombres flottent par-dessus,

     tremblent comme quelques généraux

         jetés d'un avion au-dessus de l'océan,

     comme les doigts d'une main coupée, d'une main cachée

        entre les rondins que ramènent les trains.

 

Il y a des arbres qui ne connaissent pas la noyade, les mâts

      les sibéries, les cercles clarke.

 

 

 

Linda Maria Baros

Bacchanales n°47 - novembre 2011

Revue de la Maison de la poésie Rhône-Alpes

lindamariabaros.fr

 

SG

 

                  et des arbres...
   

Abricotier     Acacia    Alisier     Aloès     Amandier    Arbre à soie    Arbre de Judée    Arganier  Aubépin   Aulne    Baobab    Bouleau    Caroubier    Cactus     Cédratier    Cèdre    Cerisier    Charme   Châtaignier    Chêne    Citronnier    Cocotier    Cognassier     Cornouiller    Cyprès    Érable      Eucalyptus    Figuier    Flamboyant    Frêne    Ginkgo   Grenadier    Hêtre    If    Laurier    Lilas    Magnolia    Manguier    Marronnier    Mélèze    Mélia azédarach    Micocoulier     Mimosa    Mûrier-platane     Niaouli    Noisetier    Noyer     Ombú    Olivier    Oranger    Orme    Palmier    Pêcher    Peuplier    Pin    Plaqueminier    Platane    Poirier    Pommier   Prunier    Robinier    Santal    Sapin    Saule    Séquoia    Sophora    Sorbier    Sureau    Sycomore    Teck    Térébinthe    Tilleul    Tremble    Tulipier

 

Feuille

Forêt

À ce jour, 1252 poètes, 2816 poèmes

et de nombreux artistes ...

Bonne lecture !

Sylvie Gaté