20 janvier 2019 7 20 /01 /janvier /2019 17:00

 

L'hiver d'un arbre citadin

est frère de l'homme marchant dans les rues

derrière ses espoirs.

 

Le sang

se ronge.

 

Le tronc

s'émeut.

Un trottoir dans la vague des passants

c'est toute la mer, avec ses expéditions et son grumeau d'épaves.

 

La Toison d'or :

métamorphose

vers peau de lapin, mal lavée de ses écorchures

ou vers tel fruit ardent, dont l'écorce velue

à l'étalage

appelle la caresse ?

 

L'homme fait choix de lui, l'achète,

le pose au creux de l'arbre

comme son printemps à crédit.

 

Il aura donné sa chance

au soleil.

 

 

 

 

 

Marie Claire Bancquart

La paix saignée

précédé de Contrées du corps natal

Obsidiane, 1999

SG

 

                  et des arbres...
   

Abricotier     Acacia    Alisier     Aloès     Amandier    Arbre à soie    Arbre de Judée    Arganier  Aubépin   Aulne    Baobab    Bouleau    Caroubier    Cactus     Cédratier    Cèdre    Cerisier    Charme   Châtaignier    Chêne    Citronnier    Cocotier    Cognassier     Cornouiller    Cyprès    Érable      Eucalyptus    Figuier    Flamboyant    Frêne    Ginkgo   Grenadier    Hêtre    If    Laurier    Lilas    Magnolia    Manguier    Marronnier    Mélèze    Mélia azédarach    Micocoulier     Mimosa    Mûrier-platane     Niaouli    Noisetier    Noyer     Ombú    Olivier    Oranger    Orme    Palmier    Pêcher    Peuplier    Pin    Plaqueminier    Platane    Poirier    Pommier   Prunier    Robinier    Santal    Sapin    Saule    Séquoia    Sophora    Sorbier    Sureau    Sycomore    Teck    Térébinthe    Tilleul    Tremble    Tulipier

 

Feuille

Forêt

À ce jour, 1252 poètes, 2816 poèmes

et de nombreux artistes ...

Bonne lecture !

Sylvie Gaté