27 octobre 2018 6 27 /10 /octobre /2018 08:20

 

Le temps tourne sur les cercles du tronc

La beauté tient dans l'espace utile

À la valse immobile de ses touffes d'aiguilles

Se tenir au pied, se perdre à la racine

S'endormir dans les lits de la pierre

Attendre l'éveil et les fruits du silence

 

Un jour peut-être le cèdre sera charpente

Du temple rêvé en moi par Salomon, le roi

Dès aujourd'hui le cambre de ses branches

Annonce les volutes du Saint des saints

Et les fruits roux sur sa robe de ciel

Couvrent d'un vieil or le pectoral et l'offrant

 

Que l'arbre n'ait pas honte en me voyant

Que mes mots soient dignes du peintre

Comme au jardin quand Dieu peignait

Que mon souffle monte de branche en branche

Amitié ou amour dans chaque heure sauvage

Et qu'à la pointe du bleu le soleil vienne en transe.

 

 

 

 

Loïc Collet

Le cœur raccommodé

Éditions Baudelaire, 2014

SG

 

                  et des arbres...
   

Abricotier     Acacia    Alisier     Aloès     Amandier    Arbre à soie    Arbre de Judée    Arganier  Aubépin   Aulne    Baobab    Bouleau    Caroubier    Cactus     Cédratier    Cèdre    Cerisier    Charme   Châtaignier    Chêne    Citronnier    Cocotier    Cognassier     Cornouiller    Cyprès    Érable      Eucalyptus    Figuier    Flamboyant    Frêne    Ginkgo   Grenadier    Hêtre    If    Laurier    Lilas    Magnolia    Manguier    Marronnier    Mélèze    Mélia azédarach    Micocoulier     Mimosa    Mûrier-platane     Niaouli    Noisetier    Noyer     Ombú    Olivier    Oranger    Orme    Palmier    Pêcher    Peuplier    Pin    Plaqueminier    Platane    Poirier    Pommier   Prunier    Robinier    Santal    Sapin    Saule    Séquoia    Sophora    Sorbier    Sureau    Sycomore    Teck    Térébinthe    Tilleul    Tremble    Tulipier

 

Feuille

Forêt

À ce jour, 1243 poètes, 2800 poèmes

et de nombreux artistes ...

Bonne lecture !

Sylvie Gaté