28 juillet 2018 6 28 /07 /juillet /2018 06:50

 

Ces deux feuilles étaient-elles

mortes, déjà, hier soir ?

Comment était la branche

hier ?

 

La même histoire

toujours ! Verdeur sans fin,

songes d'amour et de gloire,

les yeux vers l'âme

éternisant les choses.

 

Un soir, la brise

plus fraîche, l'inquiétude

plus vive de l'oiseau,

la lumière, plus angoissante,

nous ouvrent le sens

à la vérité... L'heure,

déjà, était passée.

L'âme, ardente, seule.                     

¿Esteban  ya, ayer tarde,

secas estas dos hojas?

¿Cómo era la rama

ayer ?

 

¡La misma historia

siempre! Verdor sin fin,

sueños de amor y glorias,

los ojos hacia el alma

eternizando cosas.

 

Una tarde, la brisa

más fría, la congoja

más doliente del pájaro,

la luz, más angustiosa,

nos abren el sentido

a la verdad... La hora

había ya pasado.

El alma ardía sola.

 

 

 

 

 

Juan Ramón Jiménez

été

Traduction de Bernard Sesé

José Corti Éditions, 1997

SG

 

                  et des arbres...
   

Abricotier     Acacia    Alisier     Aloès     Amandier    Arbre à soie    Arbre de Judée    Arganier  Aubépin   Aulne    Baobab    Bouleau    Caroubier    Cactus     Cédratier    Cèdre    Cerisier    Charme   Châtaignier    Chêne    Citronnier    Cocotier    Cognassier     Cornouiller    Cyprès    Érable      Eucalyptus    Figuier    Flamboyant    Frêne    Ginkgo   Grenadier    Hêtre    If    Laurier    Lilas    Magnolia    Manguier    Marronnier    Mélèze    Mélia azédarach    Micocoulier     Mimosa    Mûrier-platane     Niaouli    Noisetier    Noyer     Ombú    Olivier    Oranger    Orme    Palmier    Pêcher    Peuplier    Pin    Plaqueminier    Platane    Poirier    Pommier   Prunier    Robinier    Santal    Sapin    Saule    Séquoia    Sophora    Sorbier    Sureau    Sycomore    Teck    Térébinthe    Tilleul    Tremble    Tulipier

 

Feuille

Forêt

À ce jour, 1243 poètes, 2800 poèmes

et de nombreux artistes ...

Bonne lecture !

Sylvie Gaté