17 décembre 2017 7 17 /12 /décembre /2017 13:59

 

 

                       À Madame Jeanne de Sépibus-de Preux


 
Arbre qui, de sa place,
Fièrement arrondit
Tout autour cet espace
De l'été accompli,

Arbre dont le volume
Rond et abondant
Prouve et résume
Ce que l'on attend longtemps :

J'ai pourtant vu rougir
Tes feuilles en devenant vertes :
De cette pudeur offerte
Ta magnificence, certes,
Les veut à présent punir.

 


 
Arbre, toujours au milieu
De tout ce qui l'entoure —,
Arbre qui savoure
La voûte entière des cieux,

Toi, comme aucun autre
Tourné vers partout :
On dirait un apôtre
Qui ne sait pas d'où

Dieu lui va apparaître...
Or, pour qu'il soit sûr,
Il développe en rond son être
Et lui tend des bras mûrs.

 


Arbre qui peut-être
Pense au-dedans:
Antique Arbre-maître
Parmi les arbres servant !

Arbre qui se domine,
Se donnant lentement
La forme qui élimine
Les hasards du vent :

Plein de forces austères
Ton ombre claire nous rend
Une feuille qui désaltère
Et des fruits persévérants.

 



                       Muzot, écrit le 12 juin 1924

 

 

 

 

Rilke

Poèmes et Dédicaces

1920-1926

SG

 

                  et des arbres...
   

Abricotier     Acacia    Alisier     Aloès     Amandier    Arbre à soie    Arbre de Judée    Arganier  Aubépin   Aulne    Baobab    Bouleau    Caroubier    Cactus     Cédratier    Cèdre    Cerisier    Charme   Châtaignier    Chêne    Citronnier    Cocotier    Cognassier     Cornouiller    Cyprès    Érable      Eucalyptus    Figuier    Flamboyant    Frêne    Ginkgo   Grenadier    Hêtre    If    Laurier    Lilas    Magnolia    Manguier    Marronnier    Mélèze    Mélia azédarach    Micocoulier     Mimosa    Mûrier-platane     Niaouli    Noisetier    Noyer     Ombú    Olivier    Oranger    Orme    Palmier    Pêcher    Peuplier    Pin    Plaqueminier    Platane    Poirier    Pommier   Prunier    Robinier    Santal    Sapin    Saule    Séquoia    Sophora    Sorbier    Sureau    Sycomore    Teck    Térébinthe    Tilleul    Tremble    Tulipier

 

Feuille

Forêt

À ce jour, 1243 poètes, 2800 poèmes

et de nombreux artistes ...

Bonne lecture !

Sylvie Gaté