15 décembre 2017 5 15 /12 /décembre /2017 17:58

 

En son milieu pousse l'arbre d'où jaillissent les failles.

Ses racines, branches, feuilles, une aiguille

qui tourne rond chaque année. À travers des taudis esseulés

il trime, chambre de l'esprit et palais.

 

Ici une femme ôta sa peau comme une tunique...

Et ce soulier négligé rendit son maître bancal.

Deux voix, maintenant d'outre-monde, chuchotent

à l'étage qui n'existe plus. Leur acte

 

de chair un tapis volant, tissé par-dessus ma tête.

Le vent de leur sommeil fit germer des graines éparses

sous le plancher, éclore des bourgeons du battement de leur cœur...

 

Connaissance, le Paradis, les gestes de l'amour,

s'effondrent tandis que l'Arbre tire vers le sol

à mesure qu'il croît. Qui gicle, gémit en son dommage.

 

 

 

 

 

Charl-Pierre Naudé

Traduction de l'afrikaans par Georges- Mary Lory

Poèmes d'Afrique du Sud

Anthologie par Denis Hirson

Actes Sud, 2001

SG

 

                  et des arbres...
   

Abricotier     Acacia    Alisier     Aloès     Amandier    Arbre à soie    Arbre de Judée    Arganier  Aubépin   Aulne    Baobab    Bouleau    Caroubier    Cactus     Cédratier    Cèdre    Cerisier    Charme   Châtaignier    Chêne    Citronnier    Cocotier    Cognassier     Cornouiller    Cyprès    Érable      Eucalyptus    Figuier    Flamboyant    Frêne    Ginkgo   Grenadier    Hêtre    If    Laurier    Lilas    Magnolia    Manguier    Marronnier    Mélèze    Mélia azédarach    Micocoulier     Mimosa    Mûrier-platane     Niaouli    Noisetier    Noyer     Ombú    Olivier    Oranger    Orme    Palmier    Pêcher    Peuplier    Pin    Plaqueminier    Platane    Poirier    Pommier   Prunier    Robinier    Santal    Sapin    Saule    Séquoia    Sophora    Sorbier    Sureau    Sycomore    Teck    Térébinthe    Tilleul    Tremble    Tulipier

 

Feuille

Forêt

À ce jour, 1243 poètes, 2800 poèmes

et de nombreux artistes ...

Bonne lecture !

Sylvie Gaté