8 novembre 2017 3 08 /11 /novembre /2017 20:29

 

 

                                                  À Grace Hart Crane

 

 

De verts bruissements, plus-que-royales, des charités

Cascadent sans hâte de la tour murmurant sa clarté.

Dans le flux de midi où flambent les aspérités,

J'ai vu le plus gracieux anachorète du soleil grimper

 

Haut comme à force de communier, an après an se soustraire

À la terre mangeuse ou à ce qu'oncques porte la terre,

Et ce tronc gris, éléphantesque, relever

Ses limbes qui soupirent en replis éthérés.

 

À jamais infertile, par-delà ce surplus

De sueur que la jungle presse d'un amour brûlant,

Avec ses vrilles, jusqu'à sceller notre souffle d'agonisant —

Il paît les horizons, fusant par-dessus

 

La mortalité  — ascension d'émeraudes éclairée —

Fontaine à son salut, couronne en vue devant —

Désentravé, gracieux en sa hauteur azurée,

Comme s'il s'envolait au paradis d'un même élan.

 

 

 

 

Hart Crane

L'Œuvre poétique

Traduit de l'américain par Hoa Hôï Vuong

Arfuyen, 2015

 

 

 

 

 

 

 

 

Royal Palm

 

 

                                                 For Grace Hart Crane

 

 

Green rustlings, more-than-regal charities
Drift coolly from that tower of whispered light.
Amid the noontide’s blazed asperities
I watched the sun’s most gracious anchorite

Climb up as by communings, year on year
Uneaten of the earth or aught earth holds,
And the gray trunk, that’s elephantine, rear
Its frondings sighing in aetherial folds.

Forever fruitless, and beyond that yield
Of sweat the jungle presses with hot love
And tendril till our deathward breath is sealed

It grazes the horizons, launched above

Mortality
ascending emerald-bright,
A fountain at salute, a crown in view

Unshackled, casual of its azured height,
As though it soared suchwise through heaven too.

 

 

Hart Crane

SG

 

                  et des arbres...
   

Abricotier     Acacia    Alisier     Aloès     Amandier    Arbre à soie    Arbre de Judée    Arganier  Aubépin   Aulne    Baobab    Bouleau    Caroubier    Cactus     Cédratier    Cèdre    Cerisier    Charme   Châtaignier    Chêne    Citronnier    Cocotier    Cognassier     Cornouiller    Cyprès    Érable      Eucalyptus    Figuier    Flamboyant    Frêne    Ginkgo   Grenadier    Hêtre    If    Laurier    Lilas    Magnolia    Manguier    Marronnier    Mélèze    Mélia azédarach    Micocoulier     Mimosa    Mûrier-platane     Niaouli    Noisetier    Noyer     Ombú    Olivier    Oranger    Orme    Palmier    Pêcher    Peuplier    Pin    Plaqueminier    Platane    Poirier    Pommier   Prunier    Robinier    Santal    Sapin    Saule    Séquoia    Sophora    Sorbier    Sureau    Sycomore    Teck    Térébinthe    Tilleul    Tremble    Tulipier

 

Feuille

Forêt

À ce jour, 1243 poètes, 2800 poèmes

et de nombreux artistes ...

Bonne lecture !

Sylvie Gaté