16 septembre 2017 6 16 /09 /septembre /2017 06:39

 

Jamais plus il ne se lèvera, mais il se tient prêt.
Éclaboussé par le matin, comme un miroir,
Il regarde à travers la large fenêtre, songeur,
Sans se soucier du temps clair ou nuageux.

 

Point de vue de haut sur tout le pays.
Premiers livreurs de lait, première fumée, troupeau, arbres
Saturés d'humidité au-dessus des haies détrempées —
Tout cela est pour lui, il est comme une sentinelle

 

Oubliée et incapable de se rappeler
Le pourquoi, les raisons de sa station surélevée,
S'étant réveillé soulagé, quoique dans la même position,
Mais délivré de toute contrainte, comme une déferlante.

 

Peu à peu, sa tête s'éclaircit avec la lumière, et sa main inutile
Tâtonne désespérément jusqu'à pouvoir agripper
Le membre fantôme d'un frêne, sur lequel il pourra s'appuyer.
Parvenu à cette prise, il peut maintenant tenir en place

 

Ou manier sa canne comme un rameau d'argent, et venir
Marcher de nouveau parmi nous : tel un docte juge.
J'aurais pu tirer de la haie un bien meilleur bonhomme !
Sans doute Dieu se remémorant Adam a-t-il dit la même chose.

 

 

 

 

Seamus Heaney

Seeing Things

Faber & Faber, 1991

Traduction par Pierre Vinclair

 

 

 

 

 

 

 

The Ash Plant

 

 

He’ll never rise again but he is ready.
Entered like a mirror by the morning,
He stares out the big window, wondering,
Not caring if the day is bright or cloudy.

 

An upstairs outlook on the whole country.
First milk-lorries, first smoke, cattle, trees
In damp opulence above damp hedges –
He has it to himself, he is like a sentry

 

Forgotten and unable to remember
The whys and wherefores of his lofty station,
Wakening relieved yet in position,
Disencumbered as a breaking comber.

 

As his head goes light with light, his wasting hand
Gropes desperately and finds the phantom limb
Of an ash plant in his grasp, which steadies him.
Now he has found his touch he can stand his ground

 

Or wield the stick like a silver bough and come
Walking again among us: the quoted judge.
I could have cut a better man out of the hedge!
God might have said the same, remembering Adam.

 

 

 

Seamus Heaney

SG

 

                  et des arbres...
   

Abricotier     Acacia    Alisier     Aloès     Amandier    Arbre à soie    Arbre de Judée    Arganier  Aubépin   Aulne    Baobab    Bouleau    Caroubier    Cactus     Cédratier    Cèdre    Cerisier    Charme   Châtaignier    Chêne    Citronnier    Cocotier    Cognassier     Cornouiller    Cyprès    Érable      Eucalyptus    Figuier    Flamboyant    Frêne    Ginkgo   Grenadier    Hêtre    If    Laurier    Lilas    Magnolia    Manguier    Marronnier    Mélèze    Mélia azédarach    Micocoulier     Mimosa    Mûrier-platane     Niaouli    Noisetier    Noyer     Ombú    Olivier    Oranger    Orme    Palmier    Pêcher    Peuplier    Pin    Plaqueminier    Platane    Poirier    Pommier   Prunier    Robinier    Santal    Sapin    Saule    Séquoia    Sophora    Sorbier    Sureau    Sycomore    Teck    Térébinthe    Tilleul    Tremble    Tulipier

 

Feuille

Forêt

À ce jour, 1243 poètes, 2800 poèmes

et de nombreux artistes ...

Bonne lecture !

Sylvie Gaté