26 septembre 2017 2 26 /09 /septembre /2017 08:01

 

Je dessine sans me lasser

le pays de ma soif

le bleu sans repères

 

la blessure du ciel

laisse une tache de lumière

au milieu de la garrigue

 

l'arbre invente son lieu de repos

son oasis d'ombre

elle est la source d'une conversation

interminable

sous la nudité d'un ciel inconnu

 

il ouvre les bras

il saute plonge

tombe et rebondit

les bras ouverts

toujours vers le haut

 

il se lève dans la piscine olympique du ciel

entouré par les trompettes

dorées de la nuit

et l'écho qui s'effrite

 

la tache de lumière

est aussi son silence

assourdissant

 

 

 

 

Luis Mizón

Marée Basse suivi de Six Arbres

Æncrages & Co, 2012

SG

 

                  et des arbres...
   

Abricotier     Acacia    Alisier     Aloès     Amandier    Arbre à soie    Arbre de Judée    Arganier  Aubépin   Aulne    Baobab    Bouleau    Caroubier    Cactus     Cédratier    Cèdre    Cerisier    Charme   Châtaignier    Chêne    Citronnier    Cocotier    Cognassier     Cornouiller    Cyprès    Érable      Eucalyptus    Figuier    Flamboyant    Frêne    Ginkgo   Grenadier    Hêtre    If    Laurier    Lilas    Magnolia    Manguier    Marronnier    Mélèze    Mélia azédarach    Micocoulier     Mimosa    Mûrier-platane     Niaouli    Noisetier    Noyer     Ombú    Olivier    Oranger    Orme    Palmier    Pêcher    Peuplier    Pin    Plaqueminier    Platane    Poirier    Pommier   Prunier    Robinier    Santal    Sapin    Saule    Séquoia    Sophora    Sorbier    Sureau    Sycomore    Teck    Térébinthe    Tilleul    Tremble    Tulipier

 

Feuille

Forêt

À ce jour, 1243 poètes, 2800 poèmes

et de nombreux artistes ...

Bonne lecture !

Sylvie Gaté