4 juin 2016 6 04 /06 /juin /2016 10:30

 

Il a disparu dans les inondations

disparu dans les fosses séparant les époques

dans le maquis resplendissant sous l’élan

des étoiles méprisées.

Quelqu’un qui il y a peu de temps encore

habitait l’âme versatile

riant effrontément pareil

à un demi-dieu en guenilles.

Disparu subitement

exilé des digues qui s’illuminent déjà

d’une lumière ravageuse.

Dans son cœur mal-aimé

dans son âme méprisée

il condense le mouvement qui éloigne

l’arbre sous lequel j’étais allongé immobile.

Sur qui pourrai-je maintenant me jeter autour

du cou disant : toi qui fus quelqu’un

toi qui as existé

c’est de toi qu’il s’agit.

 

 

 

 

Jovan Zivlak

Poèmes choisis

Traduit du serbe par Boris Lazić

L'Ȃge d'Homme, 1999

SG

 

                  et des arbres...
   

Abricotier     Acacia    Alisier     Aloès     Amandier    Arbre à soie    Arbre de Judée    Arganier  Aubépin   Aulne    Baobab    Bouleau    Caroubier    Cactus     Cédratier    Cèdre    Cerisier    Charme   Châtaignier    Chêne    Citronnier    Cocotier    Cognassier     Cornouiller    Cyprès    Érable      Eucalyptus    Figuier    Flamboyant    Frêne    Ginkgo   Grenadier    Hêtre    If    Laurier    Lilas    Magnolia    Manguier    Marronnier    Mélèze    Mélia azédarach    Micocoulier     Mimosa    Mûrier-platane     Niaouli    Noisetier    Noyer     Ombú    Olivier    Oranger    Orme    Palmier    Pêcher    Peuplier    Pin    Plaqueminier    Platane    Poirier    Pommier   Prunier    Robinier    Santal    Sapin    Saule    Séquoia    Sophora    Sorbier    Sureau    Sycomore    Teck    Térébinthe    Tilleul    Tremble    Tulipier

 

Feuille

Forêt

À ce jour, 1243 poètes, 2800 poèmes

et de nombreux artistes ...

Bonne lecture !

Sylvie Gaté