10 juin 2016 5 10 /06 /juin /2016 07:32

 

Cette nuit je traversais une forêt en rêve.

Elle était pleine d'horreur. Suivant l'abécédaire

Les yeux vides, qu'aucun regard ne comprend

Les bêtes se dressaient entre arbre et arbre

Taillées en pierre par le gel. De la haie

D'épicéas, à ma rencontre, à travers la neige

Venait cliquetant, est-ce un rêve ou mes yeux qui le

     voient,

Un enfant en armure, cuirasse et visière

La lance au bras. Dont la pointe étincelle

Dans le noir des épicéas, qui boit le soleil

La dernière trace du jour un trait d'or

Derrière la forêt du rêve, qui me fait signe de mourir

Et dans un clin d'œil, entre choc et douleur,

Mon visage me regarda : l'enfant était moi.

 

 

 

 

Heiner Müller

Poèmes 1949-1995

Traduction par Jean-Pierre Morel

Christian Bourgois Éditeur, 1996

 

 

 

 

 

 

Traumwald



Heut nacht durchschritt ich einen Wald im Traum

Er war voll Grauen Nach dem Alphabet

Mit leeren Augen die kein Blick versteht

Standen die Tiere zwischen Baum und Baum

Vom Frost in Stein gehaun Aus dem Spalier

Der Fichten mir entgegen durch den Schnee

Trat klirrend träum ich seh ich was ich seh
Ein Kind in Rüstung Harnisch und Visier

Im Arm die Lanze Deren Spitze blinkt

Im Fichtendunkel das die Sonne trinkt

Die letzte Tagesspur ein goldner Strich

Hinter dem Traumwald der zum Sterben winkt

Und in dem Lidschlag zwischen Stoß und Stich

Sah mein Gesicht mich an: das Kind war ich.

 

 

Heiner Müller

SG

 

                  et des arbres...
   

Abricotier     Acacia    Alisier     Aloès     Amandier    Arbre à soie    Arbre de Judée    Arganier  Aubépin   Aulne    Baobab    Bouleau    Caroubier    Cactus     Cédratier    Cèdre    Cerisier    Charme   Châtaignier    Chêne    Citronnier    Cocotier    Cognassier     Cornouiller    Cyprès    Érable      Eucalyptus    Figuier    Flamboyant    Frêne    Ginkgo   Grenadier    Hêtre    If    Laurier    Lilas    Magnolia    Manguier    Marronnier    Mélèze    Mélia azédarach    Micocoulier     Mimosa    Mûrier-platane     Niaouli    Noisetier    Noyer     Ombú    Olivier    Oranger    Orme    Palmier    Pêcher    Peuplier    Pin    Plaqueminier    Platane    Poirier    Pommier   Prunier    Robinier    Santal    Sapin    Saule    Séquoia    Sophora    Sorbier    Sureau    Sycomore    Teck    Térébinthe    Tilleul    Tremble    Tulipier

 

Feuille

Forêt

À ce jour, 1243 poètes, 2800 poèmes

et de nombreux artistes ...

Bonne lecture !

Sylvie Gaté