21 décembre 2015 1 21 /12 /décembre /2015 08:12

 

Du fier eucalyptus par le gel desséché

ne résonnera plus la lyre harmonieuse,

le sang est bien tari dans le tronc asséché,

nul bourgeon n'en naîtra, ni feuille précieuse...

 

La nature pourtant revit pour célébrer

La sève triomphante émanant des ténèbres,

Si les flûtes du ciel le font encore vibrer

c'est pour un requiem sur ses restes funèbres.

 

Son feuillage était voile entre les doigts du vent

et son fût de safran pour lointaines escales,

voyages fabuleux aux îles-sous-le-vent :

L'arbre était un trois-mâts pour des mers tropicales.

 

Son cœur vibrant chantait au chorus de l'hiver,

Les harpes de la pluie égrenaient leurs cadences,

Il nous parlait «d'ailleurs» en son langage vert,

les insectes l'été l'auréolaient de danses.

 

Près de lui flotte encore un doux parfum d'encens.

Mort, son manteau bruni sous la lune s'irise,

et je crois déceler dans l'air évanescent

Les ultimes accords avant qu'il ne se brise.

 

 

 

Gisèle Cogez

Poésie Vannes 99

Jeux poétiques de Vannes, 2000

 

SG

 

                  et des arbres...
   

Abricotier     Acacia    Alisier     Aloès     Amandier    Arbre à soie    Arbre de Judée    Arganier  Aubépin   Aulne    Baobab    Bouleau    Caroubier    Cactus     Cédratier    Cèdre    Cerisier    Charme   Châtaignier    Chêne    Citronnier    Cocotier    Cognassier     Cornouiller    Cyprès    Érable      Eucalyptus    Figuier    Flamboyant    Frêne    Ginkgo   Grenadier    Hêtre    If    Laurier    Lilas    Magnolia    Manguier    Marronnier    Mélèze    Mélia azédarach    Micocoulier     Mimosa    Mûrier-platane     Niaouli    Noisetier    Noyer     Ombú    Olivier    Oranger    Orme    Palmier    Pêcher    Peuplier    Pin    Plaqueminier    Platane    Poirier    Pommier   Prunier    Robinier    Santal    Sapin    Saule    Séquoia    Sophora    Sorbier    Sureau    Sycomore    Teck    Térébinthe    Tilleul    Tremble    Tulipier

 

Feuille

Forêt

À ce jour, 1243 poètes, 2800 poèmes

et de nombreux artistes ...

Bonne lecture !

Sylvie Gaté