29 octobre 2015 4 29 /10 /octobre /2015 17:51

 

Le bois de la croix, c’est le plus solide.
Les péchés, munis de tubes pointus,
n’épargnent quelqu’un, hormis l’invalide.
Les péchés, maris, frères des vertus,

 

n’ont rien pu sur lui, chiffre de la guerre.
Ses bras contrastés tracent notre état.
Les deux bras ouverts refusent d’en faire
un seul, tout à coup, qui nous délestât.

 

Le bois de la croix, c’est celui qui rentre
le mieux dans la terre, urne des canons.
Un cercle secret sur lui se concentre
où, poissons blessés, nous tourbillonnons.

 

Le bois de la croix, c’est celui qui monte
mieux que l’eucalypte et que le palmier
vers l’espace bleu que l’amour escompte
et que nous nommons le verbe premier.

 

Le bois de la croix, sur l’azur, inspire
l’angle de la vergue avec l’artimon.
Le bois de la croix, détresse la pire,
aussi s’envola, malheur au démon !

 

 

 

Jacques Audiberti

La beauté de l'amour

Gallimard, 1955

SG

 

                  et des arbres...
   

Abricotier     Acacia    Alisier     Aloès     Amandier    Arbre à soie    Arbre de Judée    Arganier  Aubépin   Aulne    Baobab    Bouleau    Caroubier    Cactus     Cédratier    Cèdre    Cerisier    Charme   Châtaignier    Chêne    Citronnier    Cocotier    Cognassier     Cornouiller    Cyprès    Érable      Eucalyptus    Figuier    Flamboyant    Frêne    Ginkgo   Grenadier    Hêtre    If    Laurier    Lilas    Magnolia    Manguier    Marronnier    Mélèze    Mélia azédarach    Micocoulier     Mimosa    Mûrier-platane     Niaouli    Noisetier    Noyer     Ombú    Olivier    Oranger    Orme    Palmier    Pêcher    Peuplier    Pin    Plaqueminier    Platane    Poirier    Pommier   Prunier    Robinier    Santal    Sapin    Saule    Séquoia    Sophora    Sorbier    Sureau    Sycomore    Teck    Térébinthe    Tilleul    Tremble    Tulipier

 

Feuille

Forêt

À ce jour, 1243 poètes, 2800 poèmes

et de nombreux artistes ...

Bonne lecture !

Sylvie Gaté