4 septembre 2015 5 04 /09 /septembre /2015 06:57

 

L'arbre

je l'aime ému de feuilles ici et là qui bougent,

criblé de pluie, trempé, dépenaillé

 

J'aime qu'il s'entoure de ses formes passées :

     noir et nu, griffonné, splendide

 ̶  si tendre pubescent (et sans ordre ô Chronos)

     automnal

 

Plus que de raison j'aime l'arbre à l'automne :

    fauve, feu, chaudronnant

    cuivre et pourpre  ̶  éploré

    bronzant de toutes ses mains mobiles

    roussi, brûlé, brûlant ses vaisseaux

 

J'aime qu'un oiseau le traverse

 

L'arbre est un traître

Aimez-le comme un frère

Il vous préfère la saison successive

    toujours à célébrer des épousailles

    selon le rite de chacune

 

Si tendrement nés de la rugosité

                                                     les bourgeons !

 

Un déploiement d'ombelles, d'embryons, d'ombrelles

    un dépliement de membres et membranes de

    toutes consistances, de toutes les nuances

    modulant déclinant sur tous les tons le vert

 

 

 

 

Louise Herlin

L'amour exact

La Différence, 1990

SG

 

                  et des arbres...
   

Abricotier     Acacia    Alisier     Aloès     Amandier    Arbre à soie    Arbre de Judée    Arganier  Aubépin   Aulne    Baobab    Bouleau    Caroubier    Cactus     Cédratier    Cèdre    Cerisier    Charme   Châtaignier    Chêne    Citronnier    Cocotier    Cognassier     Cornouiller    Cyprès    Érable      Eucalyptus    Figuier    Flamboyant    Frêne    Ginkgo   Grenadier    Hêtre    If    Laurier    Lilas    Magnolia    Manguier    Marronnier    Mélèze    Mélia azédarach    Micocoulier     Mimosa    Mûrier-platane     Niaouli    Noisetier    Noyer     Ombú    Olivier    Oranger    Orme    Palmier    Pêcher    Peuplier    Pin    Plaqueminier    Platane    Poirier    Pommier   Prunier    Robinier    Santal    Sapin    Saule    Séquoia    Sophora    Sorbier    Sureau    Sycomore    Teck    Térébinthe    Tilleul    Tremble    Tulipier

 

Feuille

Forêt

À ce jour, 1243 poètes, 2800 poèmes

et de nombreux artistes ...

Bonne lecture !

Sylvie Gaté