23 juillet 2015 4 23 /07 /juillet /2015 06:39
 

 

Sous les palmiers on se grise et on se grise

Au son des tams-tams

On oublie la pluie

On boit de la limonade on change la vie

Sous les palmiers

Sous les palmiers

 

Sous les palmiers ma belle ôtez ôtez donc

Votre chapeau à plumes

Et vos gants tout bleus

Sous les palmiers madame osez osez donc

Danser le tango

Sous les palmiers

 

Sous les palmiers on est tout nu ô tout nu

On chasse les fauves

On a un revolver

Des impressions d'afrique en fumant une pipe

Le regard lubrique

Sous les palmiers

 

Sous les palmiers l'amour avance masqué

On change de sexe

En se poudrant le nez

On fait la fête et on roule dans les fossés

Sous les palmiers

Sous les palmiers

 

Sous les palmiers la maison va s'écrouler

On n'a peur de rien

Pas même des chiens

La princesse a perdu son soulier doré

Sous les palmiers

Sous les palmiers

 

 

 

 

 

Jean Ristat

Ode pour hâter la venue du printemps

suivi de

Tombeau de Monsieur Aragon

Le Parlement d'amour

La Mort de l'aimé

Gallimard, 2008

SG

 

                  et des arbres...
   

Abricotier     Acacia    Alisier     Aloès     Amandier    Arbre à soie    Arbre de Judée    Arganier  Aubépin   Aulne    Baobab    Bouleau    Caroubier    Cactus     Cédratier    Cèdre    Cerisier    Charme   Châtaignier    Chêne    Citronnier    Cocotier    Cognassier     Cornouiller    Cyprès    Érable      Eucalyptus    Figuier    Flamboyant    Frêne    Ginkgo   Grenadier    Hêtre    If    Laurier    Lilas    Magnolia    Manguier    Marronnier    Mélèze    Mélia azédarach    Micocoulier     Mimosa    Mûrier-platane     Niaouli    Noisetier    Noyer     Ombú    Olivier    Oranger    Orme    Palmier    Pêcher    Peuplier    Pin    Plaqueminier    Platane    Poirier    Pommier   Prunier    Robinier    Santal    Sapin    Saule    Séquoia    Sophora    Sorbier    Sureau    Sycomore    Teck    Térébinthe    Tilleul    Tremble    Tulipier

 

Feuille

Forêt

À ce jour, 1243 poètes, 2800 poèmes

et de nombreux artistes ...

Bonne lecture !

Sylvie Gaté