1 juin 2015 1 01 /06 /juin /2015 19:53

 

Qui sommes-nous, quand nous avons égaré nos derniers mots du dimanche, quand il ne nous reste plus une seule lueur dans la brume blafarde du matin ?

 

On sait, la ville ne donne pas de blé, pas de cuir, aucun courage accroché à la ceinture. Que de petits rêves dans les prunelles et des arbres qu'on s'obstine à planter devant les maisons pour apprendre à distinguer les formes qui piaillent dans les feuillages. On dit tourterelles, étourneaux, pinsons, on les montre du doigt, on veut que le moindre cri devienne azur et chant, on veut des volets à nos fenêtres, des coups d'ailes qui nous emportent loin, très loin, dans le vert d'une forêt inépuisable.

 

 

 

Louise Dupré

Revue Bacchanales

Poésie du Québec et de Rhône-Alpes, 1996

SG

 

                  et des arbres...
   

Abricotier     Acacia    Alisier     Aloès     Amandier    Arbre à soie    Arbre de Judée    Arganier  Aubépin   Aulne    Baobab    Bouleau    Caroubier    Cactus     Cédratier    Cèdre    Cerisier    Charme   Châtaignier    Chêne    Citronnier    Cocotier    Cognassier     Cornouiller    Cyprès    Érable      Eucalyptus    Figuier    Flamboyant    Frêne    Ginkgo   Grenadier    Hêtre    If    Laurier    Lilas    Magnolia    Manguier    Marronnier    Mélèze    Mélia azédarach    Micocoulier     Mimosa    Mûrier-platane     Niaouli    Noisetier    Noyer     Ombú    Olivier    Oranger    Orme    Palmier    Pêcher    Peuplier    Pin    Plaqueminier    Platane    Poirier    Pommier   Prunier    Robinier    Santal    Sapin    Saule    Séquoia    Sophora    Sorbier    Sureau    Sycomore    Teck    Térébinthe    Tilleul    Tremble    Tulipier

 

Feuille

Forêt

À ce jour, 1243 poètes, 2800 poèmes

et de nombreux artistes ...

Bonne lecture !

Sylvie Gaté