20 décembre 2018 4 20 /12 /décembre /2018 08:20

 

Dans un été tranquille,

au sommet d'un nuage,

avec un rire obscur

cette orange saignait.

 

J'ai connu bien des mains,

chacune voulait prendre

en moi ce qu'elle aimait.

Et, me pelant, chacune

m'enlevait ma patrie

qui n'est que de lumière.

 

Mais la lumière en moi

parle avec mes désirs

et je cherche toujours

les vrais liens, les vraies mains

qui me feraient mûrir.

 

Car je vis pour un arbre

qu'aucun regard ne voit,

un grand arbre à venir

pour lequel je suis née

et que j'entends la nuit

m'appeler, m'avertir,

 

m'encourager, me dire

qu'il est mon seul ami.

Un jour, il paraîtra

pour me redonner vie

et je serai son ciel

et sa graine et sa voix.

Vous pouvez me manger

vous ne m'éteindrez pas.

 

Mais les temps sont encore

si loin, si loin de moi

que, bien que lumineuse,

je me sens seule au monde

et voici que je saigne

je ne sais pas pourquoi.

 

Peut-être pour cela.

 

 

 

 

Georges Haldas

Poésie complète

L'Âge d'Homme, 2000

Louttre.B

Un oranger solitaire - Gravure 1997

Musée de Sens

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SG

 

                  et des arbres...
   

Abricotier     Acacia    Alisier     Aloès     Amandier    Arbre à soie    Arbre de Judée    Arganier  Aubépin   Aulne    Baobab    Bouleau    Caroubier    Cactus     Cédratier    Cèdre    Cerisier    Charme   Châtaignier    Chêne    Citronnier    Cocotier    Cognassier     Cornouiller    Cyprès    Érable      Eucalyptus    Figuier    Flamboyant    Frêne    Ginkgo   Grenadier    Hêtre    If    Laurier    Lilas    Magnolia    Manguier    Marronnier    Mélèze    Mélia azédarach    Micocoulier     Mimosa    Mûrier-platane     Niaouli    Noisetier    Noyer     Ombú    Olivier    Oranger    Orme    Palmier    Pêcher    Peuplier    Pin    Plaqueminier    Platane    Poirier    Pommier   Prunier    Robinier    Santal    Sapin    Saule    Séquoia    Sophora    Sorbier    Sureau    Sycomore    Teck    Térébinthe    Tilleul    Tremble    Tulipier

 

Feuille

Forêt

À ce jour, 1243 poètes, 2800 poèmes

et de nombreux artistes ...

Bonne lecture !

Sylvie Gaté