18 décembre 2020 5 18 /12 /décembre /2020 08:49

 

Le cyprès dur à cuire

ne pleure pas sur les tombes

Perpendiculaire il monte une garde

de l'espèce la plus rude

 

Dans l'ombre inébranlable des oliviers

les cigales chantent

une magie d'oubli universel

 

Ici nulle part de chêne

hormis celui-là seul

que je porte toujours

dans mon esprit

 

Dans la félicité de son ombre

il y a un silence magique

 

 

 

 

Sigurður Pálsson

Poèmes des hommes et du sel

Traduit de l'islandais par Régis Boyer

La Différence, 1993

 

 

 

                     

   

 

 

 

Tegundir

 

 

Kýprusviðurinn harður af sér

grætur ekki á grafreitnum

Þráðbeinn stendur hann vörð

harðastur tegunda

 

Í örófsskugga ólífutrjánna

kyrja trjásöngvur

algleymisseið

 

Eik er hér hvergi

nema sú eina

sem ég ávallt ber

í huga mér

 

Í skuggsælu hennar

er galdraþögn

SG

 

                  et des arbres...
   

Abricotier     Acacia    Alisier     Aloès     Amandier    Arbre à soie    Arbre de Judée    Arganier  Aubépin   Aulne    Baobab    Bouleau    Caroubier    Cactus     Cédratier    Cèdre    Cerisier    Charme   Châtaignier    Chêne    Citronnier    Cocotier    Cognassier     Cornouiller    Cyprès    Érable      Eucalyptus    Figuier    Flamboyant    Frêne    Ginkgo   Grenadier    Hêtre    If    Laurier    Lilas    Magnolia    Manguier    Marronnier    Mélèze    Mélia azédarach    Micocoulier     Mimosa    Mûrier-platane     Niaouli    Noisetier    Noyer     Ombú    Olivier    Oranger    Orme    Palmier    Pêcher    Peuplier    Pin    Plaqueminier    Platane    Poirier    Pommier   Prunier    Robinier    Santal    Sapin    Saule    Séquoia    Sophora    Sorbier    Sureau    Sycomore    Teck    Térébinthe    Tilleul    Tremble    Tulipier

 

Feuille

Forêt

À ce jour, 1243 poètes, 2799 poèmes

et de nombreux artistes ...

Bonne lecture !

Sylvie Gaté