25 novembre 2020 3 25 /11 /novembre /2020 20:36

 

3

 

Le solitaire

 

 

Une cour d'école, simple et ensoleillée

entourée de masures aux murs couverts de mousse,

un peuplier qui dresse son jaune branchage,

un couloir très long, un rosier fait rose.

 

Le temps, le capricieux magicien qui affuble

de vêtements confus la quiétude des choses,

a tout rendu triste  et terreusement triste

mais c'est une tristesse négligente et belle.

 

Superbe et orgueilleux le peuplier s'élève,

son branchage doré et puissant ondulant

au-dessus de la douce tristesse des choses.

 

Le peuplier dédaigne ce qui sous lui s'étend.

Il n'a pas un regard pour le rosier qui tend

vers lui l'odeur sacrée de ses dernières roses.

 

 

 

 

Pablo Neruda

Cahiers de Temuco (1919-1920)

Traduction de Claude Couffon

Le Temps des Cerises, 2003

SG

 

                  et des arbres...
   

Abricotier     Acacia    Alisier     Aloès     Amandier    Arbre à soie    Arbre de Judée    Arganier  Aubépin   Aulne    Baobab    Bouleau    Caroubier    Cactus     Cédratier    Cèdre    Cerisier    Charme   Châtaignier    Chêne    Citronnier    Cocotier    Cognassier     Cornouiller    Cyprès    Érable      Eucalyptus    Figuier    Flamboyant    Frêne    Ginkgo   Grenadier    Hêtre    If    Laurier    Lilas    Magnolia    Manguier    Marronnier    Mélèze    Mélia azédarach    Micocoulier     Mimosa    Mûrier-platane     Niaouli    Noisetier    Noyer     Ombú    Olivier    Oranger    Orme    Palmier    Pêcher    Peuplier    Pin    Plaqueminier    Platane    Poirier    Pommier   Prunier    Robinier    Santal    Sapin    Saule    Séquoia    Sophora    Sorbier    Sureau    Sycomore    Teck    Térébinthe    Tilleul    Tremble    Tulipier

 

Feuille

Forêt

À ce jour, 1243 poètes, 2800 poèmes

et de nombreux artistes ...

Bonne lecture !

Sylvie Gaté