30 novembre 2014 7 30 /11 /novembre /2014 08:44

 

Mon enfance aussi triste qu'un chant qui ne cesse

et se perd dans la brume, la lumière ou la mer.

 

Mon enfance triste

claire comme un vœu virginal de chasteté. 

 

Mes heures lointaines, mes heures perdues

qui dans le lointain se font plus saintes encore.

 

Ni frère. Ni tendresse. À peine cette brume

des choses lointaines qui peut être arrivèrent. ..

 

Qui a perturbé mon enfance ? Qui m'a jeté des cendres

de mort ? Que m'a-t-on donné, Seigneur, que m'a-t-on donné ?

 

Qui a reçu les doux élans de ma bonté,

les liqueurs irisées de mon cœur généreux ?

 

Les haines ancestrales ont-elles gâté mon vin ?

Et dois-je mes blessures aux hommes d'autres âges

que je ne connais pas encore ?

 

Mon enfance aussi triste qu'un jour de pluie,

où j'ai tari toute la soif de ma douceur

en regardant le chemin, de plus en plus bleu !

 

 

 

ENVOI

 

Peupliers du chemin, qu'il y ait dans ce chant

trois riens de fatigue et un de bénédiction,

fatigue, mes pas sous les arbres des futaies.

Bénie soit à jamais la première chanson !

Peupliers, j'ai quitté mon enfance moussue

où le chemin, lui seul, me parlait d'émotion.

J'ai appris à aimer les arbres, à contempler les choses

en mettant un peu d'émotion dans mes pupilles.

Peupliers, pour mes heures

lointaines bénissons la première chanson !

 

 

 

 

Pablo Neruda

Cahiers de Temuco (1919-1920)

Traduction de Claude Couffon

Le Temps des Cerises, 2003

SG

 

                  et des arbres...
   

Abricotier     Acacia    Alisier     Aloès     Amandier    Arbre à soie    Arbre de Judée    Arganier  Aubépin   Aulne    Baobab    Bouleau    Caroubier    Cactus     Cédratier    Cèdre    Cerisier    Charme   Châtaignier    Chêne    Citronnier    Cocotier    Cognassier     Cornouiller    Cyprès    Érable      Eucalyptus    Figuier    Flamboyant    Frêne    Ginkgo   Grenadier    Hêtre    If    Laurier    Lilas    Magnolia    Manguier    Marronnier    Mélèze    Mélia azédarach    Micocoulier     Mimosa    Mûrier-platane     Niaouli    Noisetier    Noyer     Ombú    Olivier    Oranger    Orme    Palmier    Pêcher    Peuplier    Pin    Plaqueminier    Platane    Poirier    Pommier   Prunier    Robinier    Santal    Sapin    Saule    Séquoia    Sophora    Sorbier    Sureau    Sycomore    Teck    Térébinthe    Tilleul    Tremble    Tulipier

 

Feuille

Forêt

À ce jour, 1243 poètes, 2800 poèmes

et de nombreux artistes ...

Bonne lecture !

Sylvie Gaté