4 octobre 2020 7 04 /10 /octobre /2020 18:02

 

Arbres automnalement indociles

résistent, si grand soit le vent,

à se retourner l'un contre l'autre... Toutefois

depuis les frémissements jusqu'à la paralysie

ou la cassure des branches

ils sont là aussi

pour ne pas survivre à eux-mêmes.

À quoi se fient-ils ? À quoi se risquent-ils ?

De quelle plénitude ?

 

En bas, dans le jaune soufre

et les flaques de l'amère indolence

l'homme s'en va car il ne peut

autrement... Mais tout en s'éloignant

il ne sera pas seul pour autant...

 

 

 

Vladimir Holan

L'Abîme de l'abîme

poèmes traduits du tchèque par Patrick Ourednik

Plein Chant, 1991

 

 

 

                   

 

 

 

 Naděje ? 

 

 

Podzimně neposlušné stromy

bráni se byť i při sebevětším vichru,

obracet se proti sobě… Jenomže

od rozechvění až k ustrnutí

nebo k lámání větví

jsou tu také proto,

že nechtějí přežít samy sebe.

V co důvěřují ? Čeho se odvažují ?

Z jaké plnosti ?

 

Hluboko pod nimi v sírové žluti

a v kalužích hořké cizoty

odchází člověk, neboť

nemůže jinak… Ale tím,

že se vzdaluje, nebude ještě sám…

SG

 

                  et des arbres...
   

Abricotier     Acacia    Alisier     Aloès     Amandier    Arbre à soie    Arbre de Judée    Arganier  Aubépin   Aulne    Baobab    Bouleau    Caroubier    Cactus     Cédratier    Cèdre    Cerisier    Charme   Châtaignier    Chêne    Citronnier    Cocotier    Cognassier     Cornouiller    Cyprès    Érable      Eucalyptus    Figuier    Flamboyant    Frêne    Ginkgo   Grenadier    Hêtre    If    Laurier    Lilas    Magnolia    Manguier    Marronnier    Mélèze    Mélia azédarach    Micocoulier     Mimosa    Mûrier-platane     Niaouli    Noisetier    Noyer     Ombú    Olivier    Oranger    Orme    Palmier    Pêcher    Peuplier    Pin    Plaqueminier    Platane    Poirier    Pommier   Prunier    Robinier    Santal    Sapin    Saule    Séquoia    Sophora    Sorbier    Sureau    Sycomore    Teck    Térébinthe    Tilleul    Tremble    Tulipier

 

Feuille

Forêt

À ce jour, 1243 poètes, 2800 poèmes

et de nombreux artistes ...

Bonne lecture !

Sylvie Gaté