16 août 2014 6 16 /08 /août /2014 07:39

 

Ils ont envahi mon peuple

moi seul avec les racines qui traînaient

j'ai réussi à fuir le shtetl à travers des pays

qui m'ont effleuré comme des orties

Je suis arrivé ainsi dans de sombres sapinières

où les branches m'ont caressé comme des cordes

charme sournois

de sbires cachés dans des futaies

L'âme qui sort ici de la forêt

ne rend compte que de ce qui est arrivé

la forêt a gardé son aspect

et murmure : Tu as tout inventé.

 

 

 

Moses Rozenkrans

Poèmes de Czernowitz

traduits de l'allemand par François Mathieu

Laurence Teper, 2008

SG

 

                  et des arbres...
   

Abricotier     Acacia    Alisier     Aloès     Amandier    Arbre à soie    Arbre de Judée    Arganier  Aubépin   Aulne    Baobab    Bouleau    Caroubier    Cactus     Cédratier    Cèdre    Cerisier    Charme   Châtaignier    Chêne    Citronnier    Cocotier    Cognassier     Cornouiller    Cyprès    Érable      Eucalyptus    Figuier    Flamboyant    Frêne    Ginkgo   Grenadier    Hêtre    If    Laurier    Lilas    Magnolia    Manguier    Marronnier    Mélèze    Mélia azédarach    Micocoulier     Mimosa    Mûrier-platane     Niaouli    Noisetier    Noyer     Ombú    Olivier    Oranger    Orme    Palmier    Pêcher    Peuplier    Pin    Plaqueminier    Platane    Poirier    Pommier   Prunier    Robinier    Santal    Sapin    Saule    Séquoia    Sophora    Sorbier    Sureau    Sycomore    Teck    Térébinthe    Tilleul    Tremble    Tulipier

 

Feuille

Forêt

À ce jour, 1239 poètes, 2787 poèmes

et de nombreux artistes ...

Bonne lecture !

Sylvie Gaté