Top articles

  • L'arbre

    18 décembre 2011

    L'arbre jamais ne dort. Dure jambe de chêne, parfois si nue qu'elle aspire à un soleil noir. C'est une cuisse piaffante qui s'arrête un moment, tandis que tout l'horizon se retire craintif. Un arbre est une cuisse qui se dresse sur la terre comme la vie...

  • Au tilleul

    11 juin 2011

    Hôte, prends place dans mon ombre et goûte le repos, Ici le soleil ne pourra t'atteindre, même s'il monte au plus haut, Je te le promets. Et les rayons droits de l'astre Assembleront sous les arbres toutes les ombres éparses. Ici, toujours, des vents...

  • sans titre

    29 octobre 2011

    l'enfant traite l'arbre comme un texte polyphonique il grimpe dans une partition où chaque branche est la substance d'un rêve Ce fut le seul bonheur inattendu, inconnu, bruyant C'était le moment d'équilibre de joie aussi proche que ta bouche Israël Eliraz...

  • La branche

    23 novembre 2011

    I Feuilles, tiges, racines, tout arbre est ce mal du pays, plus bas, comme si nous gênions, nous, les hommes. II On ne sait trop pourquoi, un peu de fil roulé autour de la forêt, et c'est la nuit, l'épingle noire, les grandes masses de noir animal. III...

  • Koan de l'arbre, version

    01 décembre 2011

    SI nous coupons le tronc du cerisier nous n'y trouverons pas la fleur : le printemps seul possède la semence de la floraison. ♦ Koan del árbol, versión SI cortamos el tronco del cerezo no hallaremos las flores en él : la primavera sola tiene la semilla...

  • sans titre

    17 novembre 2011

    Deux arbustes sur le front de mer. Des pins, sans doute. Malingres depuis toujours. Je les admire, je leur rends visite. À force de les voir, je ne sais plus s'ils ont encore une couleur, une forme. J'en parlerai demain, avec des mots faits pour mes plantes...

  • Les feuilles volantes

    17 décembre 2011

    Adieu mon livre, adieu mes pages écrites, Se détachant de moi comme une feuille, Me laissant nu comme un cliché d'automne. Je vous dédie une arche de parole Pour naviguer, mes amis, naviguer Dans ma mémoire où se taisent les loups. Vole ma feuille au-dessus...

  • Le tronc d'arbre

    14 décembre 2011

    Puisque bientôt l'hiver va nous mettre en valeur Montrons-nous préparés aux offices du bois Grelots par moins que rien émus à la folie Effusions à nos dépens cessez ô feuilles Dont un change d'humeur nous couvre ou nous dépouille Avec peine par nous sans...

  • sans titre

    12 décembre 2011

    Rester dans l'immobilité du paysage Comme un arbre et attendre Raconter interminablement raconter la flamme du bouleau qui peigne la chevelure du vent Le cri au petit matin d'un oiseau qui salue un reflet et reviendra dans mille ans (Si une ville folle...

  • L'arbre

    06 décembre 2011

    L'arbre que je plante ici Boira le lait nécessaire Et n'aura pour tout souci Que de grandir sur sa terre. Le doigt du Dieu maternel Lissera sa feuille chaude, Le protégeant, paternel, Contre le fléau qui rôde. La joue appuyée au ciel, Il s'assurera la...

  • IV

    10 novembre 2011

    Dans la forêt de Marly, il arrive que je me perde, ayant, sans m'en apercevoir, quitté les chemins et sentiers au long desquels j'ai plaisir à rêver les yeux ouverts et ne regardant que mes rêves. Me perdre, est une figure. Je connais trop ma forêt pour...

  • Survivant d'une autre chute

    21 novembre 2011

    Innocent spectateur, ce matin de novembre D'une exceptionnelle douceur, Les pieds jusqu'aux chevilles dans les feuilles ratatinées Qui ressemblent à des carapaces de sauterelles Ou à de minuscules mains agrippant mes chaussures, Je perçois des actions...

  • Premier poème

    25 février 2012

    Cavalerie de l'or ! Cavalerie du temps ! Toute cavalerie entend battre la mer Et la forêt mouillée (Cavalerie !) l'entend. (Grande forêt mouillée, entends battre la mer, Grande forêt, entends !) Cavalerie de l'or. Cavalerie du temps. (Ô forêt d'eau et...

  • Aux ormeaux

    28 décembre 2011

    à G. Cathalo et L. Dubost Vous étiez de grands enfants Câlinés par la terre et le ciel Vous bourdonniez dans la nuit Comme un essaim de graines Je buvais sous vos corbeilles Les vents à la fontaine Hier frères lumineux Ardents sous les étoiles Maintenant...

  • Le bois mort

    26 février 2012

    La coupe sèche où je fagote Craque au soleil comme un panier. Craquent les glands de l'an dernier Et les vieux ronciers en pelotes. J'entasse chaudes et légères Les reliques des grands sapins, Et les précieux parchemins Que les bouleaux abandonnèrent....

  • Le parfum de la déesse

    28 mai 2011

    L'arbre est le seul patriarche qu'il accepte, son ombre est sans clôture, ne pèse pas, le comble d'amplitude et de recueillement, féminine, profonde, dont les bras sans matière ont la douceur de l'obscur, car sa béance se nourrit d'un silence plein de...

  • sans titre

    03 janvier 2012

    Dans la cheminée, le feu ne prend pas aux branches du peuplier. Elles semblaient sèches mais les flammes n'illuminent que journaux et brindilles. Rien n'a pu réchauffer le bois, son restant de sève. Il flambait haut et vert dans le ciel, le peuplier il...

  • sans titre

    09 avril 2012

    Hêtre, tu t'appropries ma vie sur tes lances et tes bourgeons, et ton évasion de tendre vert je ne puis pas plus la surmonter que le ciel visible ne calme l'intensité qui te consume. Ô soir, je ne suis pas seul à regarder, toi aussi tu me regardes, et...

  • LVIII

    10 août 2011

    Beaux arbres de la nuit sous les étoiles d'août qui redoutez l'orage, arbres nus, désirés, arbres nourris de nuit par toutes vos racines, en vous plus ne se plaint la dryade craintive qui se souvient de la vie et soupire et s'endort, arbres de dur amour...

  • sans titre

    12 février 2012

    Un arbre en moi A fixé ses racines Et mûri ses soleils Aux tourments de ma chair Et ses griffes s'acharnent Expriment de ma vie Les ferments essentiels Pour en faire son été Et mon sang est sa sève Ma moelle sa substance. Pourquoi ses fruits si lourds...

  • Le saule

    25 janvier 2012

    ... le duvet fragile des arbres. POUCHKINE J'ai grandi au milieu de calmes motifs Dans une fraîche nursery du jeune siècle ; Je n'aimais guère la voix des hommes, Mais je comprenais celle du vent. J'aimais la bardane et l'ortie, Et plus que tout le saule...

  • L'arbre poursuit...

    16 février 2012

    L'arbre poursuit son soliloque au long des jours, au long des nuits, après la chute de ses fruits, le tronc noueux et l'âme en loque. Mais déjà la sève s'éveille au premier souffle avant-coureur, malgré le vent et sa fureur l'arbre s'élance et s'ensoleille......

  • L'hiver l'arbre et la mer

    13 février 2012

    I Je suis né d'un hiver convulsif aux crinières de sel J'ai dans la tête le totem criard du délire dans les membres la cruauté des busards Les bombes du gel plein les poches je rue dans les brancards de la solitude Un dieu pourrit dans la suprême danse...

  • sans titre

    13 janvier 2012

    à l'Orient vieilli la ruche est morte le ciel n'est plus que cire sèche sous la paille noircie l'or s'est couvert de mousse les dieux mourants ont mangé leur regard puis la clef il a fait froid il a fait froid et sur le temps droit comme un i un œil rond...

  • sans titre

    12 janvier 2012

    Les ramifications, les accidents D'un arbre n'empêchent pas Qu'il grandisse, colonne ou tortueuse Image de force nouée. Mais nous, Que sommes-nous ? Une colonne de fumée, Une vapeur sur des tombeaux. Rien ne fixe l'errance d'une pensée, Cheminée du soir...