26 septembre 2013 4 26 /09 /septembre /2013 16:46

 

Ta paupière brille de sève

Comme un bourgeon de peuplier

         Mon peuplier.

 

Tes cheveux sont drus comme l'herbe

Ton œil est bleu comme la chicorée

         Au bord des prés.

 

De mon ruisseau tes dents

Sont les beaux cailloux frais.

         Ta poitrine, c'est la forêt.

 

Et moi, que suis-je ? Dans le ciel

Au-dessus de ton paysage,

         Un fin nuage ?

 

 

 

Simone Auguste

Poésie 1 n°95, janv.- fév. 1982 

SG