10 décembre 2013 2 10 /12 /décembre /2013 07:14

 

J’ai un arbre en moi

Dont j’ai rapporté le plant du soleil,

Poissons de feu ses feuilles se balancent

Ses fruits tels des oiseaux gazouillent.

 

Les voyageurs depuis longtemps sont descendus de leur fusée

Sur l’étoile qui est en moi,

Ils parlent ce langage entendu dans mes rêves,

Ni ordres, ni vantardises, ni prières.

 

J’ai une route blanche en moi

Y passent les fourmis avec les grains de blé,

Les camions pleins de cris de fête,

Mais cette route est interdite aux corbillards.

 

Le temps reste immobile en moi,

Comme une odorante rose rouge,

Que l’on soit vendredi et demain samedi

Que soit passé beaucoup de moi, qu’il en reste peu ou prou

Je m’en fous !

 

 

 

Nazım Hikmet 

C'est un dur métier que l'exil

Anthologie établie par Charles Dobzynski

Le Temps des Cerises, 2012