14 décembre 2013 6 14 /12 /décembre /2013 07:08

 

Feuille,

feuille,

le vent te chasse,

la pluie te bat ;

éveillée seulement

pour un instant

d’un long sommeil —

tu chois,

tu pourris…

 

Toute chose tombe

en fable, en lassitude.

 

 

 

Ion Caraion

La neige qui jamais ne neige et autres poèmes 

Traduction de Jean-Pierre Vallotton  

L’Âge d’Homme, 1993

SG