5 mai 2014 1 05 /05 /mai /2014 07:44

 

Toutes les nuits je sors parmi les arbres

Par le plain-pied de ma peine ordinaire,

Facilement, comme d'entre les marbres

Tu sais sortir de ta mort ordinaire.

 

Que venons-nous chercher, d'entre les marbres

Et moi du lieu du sommeil ordinaire ?

Le secret triste, obstiné, ordinaire

Du brisement du vent noir dans les arbres.

 

 

 

 

Marcel Thiry

Tous les grands ports ont

des jardins zoologiques

La Table Ronde, 2011