15 avril 2014 2 15 /04 /avril /2014 06:19

 

Le ciel ne bouge pas

L'ombre couvre le toit

 

Les plus beaux souvenirs

Se détachent de moi

 

Et dans le clair-obscur

Un arbre imaginaire

 

Fait éclater le ciel

Qui tourne entre ses doigts

 

 

 

Jean-Louis Depierris

Naugragé du bestiaire

La Tour de feu, 1957

SG