6 mai 2014 2 06 /05 /mai /2014 06:51

 

L'arbre à l'ombre en forme de lyre

où s'enferment les brebis

au frottement de l'azur

s'accroît d'une flamme

à sa mesure exacte

 

Dans les accrocs de ce feu noir

la lumière s'exaspère

crépite

se multiplie

lumière partout ailleurs

immobile et sans preuve

qui soudain s'en prend au regard

 

Le vent tisonne au sein de cet essaim de guêpes

 

Ainsi vêtu

faisant de ses blessures

écorce d'apparat

et couronné d'oiseaux

— non d'ailes mais de serres —

le vieil illuminé

se veut prophète de son ombre

 

Autour de lui

le temps se tait

                            Les brebis

mâchant leurs dents inusables

rêvent d'un sommeil sans issues.

 

 

 

 

Serge Wellens

La concordance des temps

Éditions Folle Avoine, 1986

SG