8 mai 2014 4 08 /05 /mai /2014 18:49

 

Séculaires forêts, fatidiques royaumes

Où l'oracle impudent divinisait la Peur,

Place au fort bûcheron ! place au hardi sapeur

Qui fraye à la Raison sa route sous vos dômes

 

L'esprit geint dans le bois ? frappons le bois au cœur

Pratiquons la trouée, et chassons les fantômes !

Glissons le rayon d'or où vivent les atomes,

Jusqu'au nid du serpent, jusqu'au trou de l'Erreur!

 

Mais dans l'arbre immortel ne plantons pas la hache !

Sous le sol ténébreux en vain son pied se cache,

Son front, jusqu'au soleil, d'instinct s'est élancé.

 

Respect au chêne antique ! Il nous donne sa force ;

L'essaim céleste y fait son miel, et son écorce

Garde pour l'avenir les sèves du passé.

 

 

 

Joséphin Soulary

Œuvres poétiques, volume 1

A. Lemerre, 1883

SG