29 septembre 2014 1 29 /09 /septembre /2014 06:19

 

Tel un loriot je vis

Dans la cime couronnant les arbres

Je ne touche pas le sol

Aime les nuages mais le

Faux empereur lui gémit

Après mon âme

 

Son discours était truqué maintenant

Le voilà au bout du rouleau mais moi

Je vis dans la cime couronnant

Les arbres à tout jamais

Je me ris du

Faux Dimitri ce soliveau

Geignard sans rameau fleuri.

 

 

 

Sarah Kirsch

La chaleur de la neige / Schneewärme

Traduit par Jean-Paul Barbe

Le dé bleu, 1993

 

 

 

                        ♦

 

 

 

Demetrius

 

 

Wie ein Pirol lebe ich

In den Kronen der Baüme

Berühre den Boden nicht

Liebe die Wolken aber der

Falsche Kaiser er wimmert

Nach meiner Seele.

 

Gezinkt war seine Rede jetzt

Ist er am Ende ich aber

Lebe in den Baum-

Kronen ewig

Lache über den

Falschen Dimitri dans greinende

Holz ohne blühenden Zweig.

 

 

Sarah Kirsch

SG