25 novembre 2014 2 25 /11 /novembre /2014 06:31

  

Peu importe qu'il soit calme

ou bruyant, le marronnier.

Le principal c'est qu'il m'ensevelisse

longuement doucement

dans ses bras à pâleur noire

dans la nuit des horloges

et qu'il m'attende pour l'inévitable

rencontre avec l'hiver

qui marche à ras de terre.

 

 

 

Jean Rivet

Neige obscure

Saint-Germain-des-Prés, 1976

SG