18 mars 2015 3 18 /03 /mars /2015 13:04

 

 

 

Photographie : Marie Rameau

Auschwitz, février 2007

marie-rameau.com

 

 

 

 

Sept heures de nuit, sept ans de veille :

tu joues avec des haches,

couché dans l'ombre de cadavres dressés

— ô les arbres que tu n'abats pas ! —,

le faste des choses tues à la tête,

la vétille des mots aux pieds,

couché, tu joues avec des haches —

et comme elles enfin tu étincelles.

 

 

 

 

Sieben Stunden der Nacht, sieben Jahre des Wachens :

mit Äxten spielend,

liegst du im Schatten aufgerichteter Leichen

o Bäume, die du nicht fällst !,

zu Häupten den Prunk des Verschwiegenen,

den Bettel der Worte zu Füßen,

liegst du und spielst mit den Äxten

und endlich blinkst du wie sie.

 

 

 

 

Paul Celan

De seuil en seuil

Traduit de l'allemand par Valérie Briet

Christian Bourgois Éditeur, 1991