14 avril 2017 5 14 /04 /avril /2017 16:22

 

Les merisiers sèment leur neige,

pétales, écume de verdure.

Les freux, se courbant sur les jeunes pousses,

vont et viennent dans les champs.

 

Ondoiement de l'herbe soyeuse,

effluves de pin résineux.

Aïe ! prairies et chênaies !

le printemps m'a tourné la tête.

 

Il me chuchote ses secrets

irradie en moi l'arc-en-ciel.

Et je songe à ma fiancée,

mon chant n'est que pour elle.

 

Foisonne, merisier de neige,

oiseaux des bois chantez, trillez.

Ma course de houle à travers prés

sèmera de même la fleur écumeuse.

 

1910

 

 

 

 

Sergueï Essenine

Journal d'un poète

Traduit du russe par Christiane Pighetti

Éditions de la Différence, 2004

 

 

 

 

 

sans titre
SG