15 juillet 2015 3 15 /07 /juillet /2015 07:01

 

Les feuilles ne sont pas les pensées

ou les paroles des arbres

(pas plus qu'en vérité elles n'en sont les feuilles)

mais

de par leur disposition sur les branches

au-dessus des têtes contre le ciel

haute

et favorable à toute occasion

elles sont pour chacun la chance

de se trouver sous elles

comme sous la foule des mots

attendant de bruire à leur occasion :

dans la même

haute

heureuse

désintéressée

disposition

qu'elles.

 

 

 

 

Marc Cholodenko

Quelques petits portraits de ce monde

P.O.L, 1997

SG