10 juin 2015 3 10 /06 /juin /2015 19:09

 

   Dans mon village natal de Sukpyung, il y a un pin vénéré comme un être humain. Les villageois révèrent, comme un esprit tutélaire, ce pin, peines du temps qu'ils ne peuvent pas enlacer de leurs bras. L'arbre qui, dit-on, a consolé, dans son rêve, un vieillard sans enfant, soucieux de postérité. Le village Sukpyung, qui honore cet arbre providentiel, est en paix. Les gens sont braves ; ils ne font pas de mal à une mouche. Le village est bien au soleil et une source d'eau claire y coule. L'arbre est enregistré au cadastre et l'impôt est payé tous les ans. Cet ombrage généreux recouvre tout le village. Aujourd'hui encore, l'esprit du pin prend racine dans notre cœur.

 

 

 

You-Joon Jeong

Contemplations de l'arbre

Traduit du coréen par Heun Bong-Geum 

L'Harmattan, 2007

SG