22 avril 2015 3 22 /04 /avril /2015 07:23

 

Bras ballants, elle
Sous les arbres dansa.

Lui sous les arbres
Pleura. La nuit se vida.

Tempes blafardes alors,
S'éclairèrent les fenêtres.

C'est passé, dit-il.
Plus rien. Une histoire.

Sous les arbres
Ça n'allait pas recommencer.

L'enfant disait :
Non, c'est passé.

 

 

 

Mohammed Dib

L'enfant-jazz

Éditions de la Différence, 1998

SG