22 février 2017 3 22 /02 /février /2017 16:35

 

Nous bâtissons nos maisons

dans les branches

pour mieux suivre l’oiseau

à l’instant de partir

 

Notre peau est de feuilles

sous le vent

notre œil une aile

 

L’arbre est une échelle

au soleil qui passe

et nous aimons confier

notre ombre à sa lumière

 

Nous bâtissons nos maisons

dans les branches

pour que le poids de nos ombres

sur la terre

soit la balance du monde.

 

 

 

 

Marilyse Leroux

Le temps d'ici

Éditions Rhubarbe, 2013

Prix Angèle Vannier 2014

SG