22 décembre 2015 2 22 /12 /décembre /2015 11:31

 

Arbre et livre sont bannières du même embrasement.

                                                              Edmond Jabès.

 

 

si le hêtre

savait ce qui me hante...

— mais peut-être

le sait-il

car il tremble

lui aussi

 

si le tremble savait pourquoi

je ne dis rien...

— mais il le sait je crois

car il retient son souffle

et demeure à l'écoute

 

si l'érable

savait ce qui me comble...

— mais il le sait sans doute

car il s'empourpre

et rend l'ombre

habitable

     

                    

 

 

 

Vahé Godel

Au pays des mille mots

Anthologie par Michel Cosem

Milan, 1988

SG