12 février 2016 5 12 /02 /février /2016 08:35

 

Ma mort est comme une feuille séchée

Une branche qui nage

Un jour de tempête

Et je la regarde passer

Comme un croûton dans le ruisseau

Sans rien faire pour la prendre

Je l'aime sans lui dire

De peur qu'elle ne s'arrête

Et se mette

Toute verte

À pousser trop vite

 

Ma mort est comme une feuille tombée

Un fruit qui roule

Un jour de marée

Et je la regarde couler

Comme une pierre dans la mer

Sans rien faire pour l'entendre

Je la déteste sans lui dire

De peur qu'elle ne s'arrête

Et se mette

Toute verte

À pousser trop tard

 

 

 

 

Denise Jallais

L' Arbre et la Terre

Seghers, 1954

SG