15 décembre 2015 2 15 /12 /décembre /2015 07:17

 

Je crois que le Sapin se plaît

Sur une Marge de Neige —

Cela sied à son Austérité —

Satisfait la croyance

 

Que l'homme, comble sa soif dans la Friche —

Et au Désert — se rassasie —

Instinct du Frimas, de l'Aride —

Nécessité — de Laponie —

 

Le Sapin prospère — avec le froid —

La Rage des vents du Nord

Est pour lui — le mets le plus doux —

Le meilleur des Vins de Norvège —

 

Pour les Races de satin — il n'est rien —

Mais sous les Tabernacles,

Les Enfants, au bord du Don, jouent

Les Lutteurs du Dniepr, concourent.

 

 

 

Emily Dickinson

Poèmes

Traduction de Claire Malroux

Belin, 1989

 

 

 

                   

 

 

 

 

I think the Hemlock likes to stand

Upon a Marge of Snow —

It suits his own Austerity —

And satisfies an awe

 

That men, must slake in Wilderness —

And in the Desert — cloy —

An instinct for the Hoar, the Bald —

Lapland's — necessity —

 

The Hemlock's nature thrives — on cold —

The Gnash of Northern winds

Is sweetest nutriment — to him —

His best Norwegian Wines —

 

To satin Races — he is nought —

But Children on the Don,

Beneath his Tabernacles, play,

And Dnieper Wrestlers, run.

SG