4 février 2017 6 04 /02 /février /2017 16:49

 

Sur l'aloès j'ai tracé

À la pointe du canif

Nos deux prénoms enlacés.

 

J'ai pris un jeune aloès :

Il grandira, gardant vif

Notre échange de promesses.

 

Dans vingt ans, ce long témoin

Fleurira pour s'effacer.

Nous n'en n'aurons plus besoin.

 

Je donnerai mon couteau

À notre enfant pour qu'il creuse

Sur un aloès nouveau

Le nom de son amoureuse.

 

 

 

 

Robert Vigneau

SG