7 mars 2017 2 07 /03 /mars /2017 19:23
L'arbre à palabre

 

À l'aube de l'indépendance tu existas.

Toi, notre bel arbre,

De qui es-tu l'invention ?

De qui es-tu l'incarnation ?

 

Parlerai-je de miracle ?

Ce serait ironique !

Parlerai-je d'un big-bang ?

Ce serait utopique !

Mais plutôt la marque de l'amour de Dieu.

D'un amour profond de Dieu pour l'Afrique.

 

Sous toi, nos rêves se sont réalisés ;

Sous toi, nos peines ont été apaisées ;

Sous toi, nos sages se sont regroupés ;

Sous toi, nos patriarches se sont concertés ;

Sous toi, des décisions ont été prises pour construire et faire

grandir notre Afrique ;

Sous toi, nous jeunes africains, devrions être formés.

 

Formés pour connaître les théories ancestrales,

Formés pour mieux connaître nos origines,

Formés pour vivre.

Où es-tu notre bel arbre ?

Qui t'a dissimulé notre joyau ?

Qui t'a déracinée, toi notre amulette ?

Qui t'a envoyée dans les oubliettes ?

 

Que l'Afrique te rende hommage  

Pour le Cameroun, sois comme un adage

Et pour la tribu Béti un présage.

 

 

 

Charline Berthe Ebe Evina

Renaissance africaine

Poèmes

Harmattan Cameroun, 2012

 

 

 

   

 

 

Doual'art

Doual’art

Centre d’art contemporain

Douala, Cameroun